Maison OSBL

L'HÉRITAGE DES SOEURS ANTONIENNES DE MARIE

Les Antoniennes de Marie offrent aux Organismes Sans But Lucratif (OSBL) qui ont des retombées concrètes pour la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et qui œuvrent dans le domaine communautaire et/ou de la santé à venir louer des bureaux et/ou des locaux dans notre maison à peu de frais, pour ne pas dire gratuitement.  Car ceci inclut : un concept d’épargne qui équivaudra à une partie de leur loyer actuel pour ainsi leur permettre d’accumuler un fonds de sécurité avec en plus, au décès de notre dernière Soeur, le don de notre maison et de notre fonds de retaite.

Pour s’assurer que tous les OSBL qui œuvrent pour nourrir et/ou héberger les plus démunis dans la grande région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, fassent partie de la MAISON OSBL et soient partiellement inclus comme héritiers, ils auront le privilège spécial de tous se partager un petit bureau dans notre maison aux frais des Antoniennes.  Ce qui leur donnera aussi accès à certains services et avantages offerts par notre projet, dont des salles de réunion et de conférence.

Tous les OSBL qui auront un local ou un bureau dans notre maison, au décès de notre dernière Sœur, deviendront les héritiers des Antoniennes de Marie, soit de notre maison et de notre fonds de retraite.  Donc, les OSBL qui feront partie de la MAISON OSBL deviendront gratuitement propriétaires de notre maison. Et avec notre fonds de retraite, ils auront tout ce qu’il leur faut pour l’entretenir et ce, à long terme.  Mais le plus important c’est que cet argent servira également à les aider et surtout à sécuriser leur propre avenir.

Consultez notre site web : www.maisonosbl.org
Ou notre page Facebook : https://www.facebook.com/MaisonOSBL02

 

NOS JUBILAIRES 2021  - 70 ans et 60 ans de vie religieuse

École Apostolique de Chicoutimi 100 ans, la fin d’une mission

Les objets du musée de l’École Apostolique

Notre communauté, fondée à Chicoutimi, il y a 115 ans cette année. Nous avons entrepris de nous départir, lentement mais surement, d’objets que nous avons conservés précieusement. Que faire des objets qui ont été collectionnés pour les élèves de l’école jusqu’en 2005? Nous avons pensé au Musée de la Pulperie de Chicoutimi.

Comment parler de nous? Comment se définir? L’équipe de La Boîte Rouge vif avec enthousiasme, nous partageait qu’ils y voyaient l’occasion de valoriser le don qu’ont fait preuve les antoniennes et ainsi contribuer au souvenir d’une œuvre exceptionnelle.

C’est avec fierté que nous soulignons la collaboration entre nos organismes pour l’exposition et la mise en valeur de l’histoire de l’École Apostolique.

Voir la section explicative du Musée de l'École Apostolique :   VOIR ICI

Samedi le 19 octobre 2019 avait lieu à la maison mère, le lancement du livre « À l’aube de mes 100 ans, souvenirs et réflexions » de Sœur Blanche-Hélène Desbiens, livre écrit avec la collaboration de monsieur Rosaire Duchesne, un arrière-neveu de Sœur Blanche-Hélène.

Le volume est disponible au coût de 25$. Réservez le vôtre en vous adressant à la réception de la maison mère ou en téléphonant 418 549-1055.

Extrait du discours prononcé par monsieur Rosaire Duchesne lors du lancement :

" ... Je tiens à remercier sœur Blanche-Hélène pour sa confiance à mon égard, ainsi que son ouverture de cœur et d’esprit lors de nos entrevues.

À chacune de nos rencontres, cette grande amoureuse de Jésus à qui elle s’est donnée corps et âme, dans l’abandon et le don de soi aux autres par amour, me révéla en toute liberté, quelques souvenirs qui ont jalonné son quotidien ainsi que plusieurs moments forts qui l’ont marquée au cours de sa vie, sans oublier de nous partager ses états d’âme. Cette femme qui a atteint un âge plus que respectable, a eu et a encore une vie remplie d’amour et de don de soi oui, mais aussi de résilience.

Prendre le temps de s’asseoir près d’elle et de l’écouter attentivement fut un doux plaisir tant pour le cœur que pour l’esprit. Cette femme a tant à dire et à partager... Il émane d’elle de la joie, de la sérénité et une paix intérieure qui ne peut que nous faire du bien.

Soit dit en passant, qu’en plus de nous livrer quelques-uns de ses petits secrets inédits dans son volume, elle nous offre aussi son testament spirituel. Mais en réalité, sa spiritualité émane de la première à la dernière page. ..."

Rosaire Duchesne

 

 

C'est en 1904 que l'Abbé Elzéar DeLamarre fonda notre communauté des Sœurs Antoniennes de Marie. Le 2 juillet 2019, nous célébrons donc notre 115e anniversaire de fondation.

En savoir plus

L’École Apostolique devient l’ÉcolACTion

Les Antoniennes de Marie ont maintenu, tout en innovant, un haut standard d’éducation. La direction de l’école ne pouvant plus être assurée par une antonienne, notre discernement s’enclenche : devons-nous mettre fin à l’institution, ou devons-nous tout faire pour assurer la pérennité de l’œuvre?

C’est ainsi que la relève institutionnelle de l’école se fait en 2005, les Antoniennes de Marie passent le flambeau aux mains d’un conseil d’administration formé de parents, de membres de la communauté religieuse et d’employés. À partir de cette même année, l’école dispense l’éducation au préscolaire (maternelle), un service de garde bonifié et continue l’enseignement au primaire, de la première à la sixième année.

Malheureusement, il nous fallait admettre qu’en gardant l’école dans notre maison, nous gênions son développement et l’augmentation de ses revenus. Comment assurer l’autonomie et la pérennité de cette institution centenaire?

Avec générosité et compétence, les parents du CA et l’équipe école, ont trouvé le moyen d’implanter leur école, dans un nouveau lieu, avec un nouveau nom, « ÉcolACTion », selon leurs visions, leurs couleurs et leurs priorités. Depuis septembre 2018, ils sont annexés au Séminaire de Chicoutimi.

Voyez l'article à cet effet vous expliquant en détails toute la démarche menant à ce changement.

Cliquez ici : École apostolique 1918-2018

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter leur site web :
https://ecolaction.com/
Ainsi que leur page Facebook :
@ecoleaction

Les Soeurs Bouchard, des artistes

Les sœurs Antoniennes comptaient quatre (4) membres de l’illustre famille de Joseph Bouchard et Alda Tremblay de Charlevoix : S. Laure-Marie Bouchard, S. Annette Bouchard, S. Édith Bouchard et S. Marie-Cécile Bouchard (de gauche à droite sur la photo). Les sœurs Bouchard bénéficiaient d’une reconnaissance bien avant d’entrer en communauté. Pendant leur vie antonienne, elles continueront d’exercer leurs talents de peintre et de sculptrice pendant leur temps de loisir. Elles sont maintenant décédées.

Cette famille d’artistes bien connus de Charlevoix a rayonné pendant plusieurs années sur le plan provincial et dans le monde entier. Ces gens du début du 20e siècle résidaient à Baie St-Paul. Ils auront 15 enfants, dont la plupart se sont illustrés en tant qu'artistes populaires. Les parents Bouchard étaient très habiles et créatifs, ils ont transmis ce don à leurs enfants.

En décembre dernier, les Sœurs Antoniennes de Marie ont légué plusieurs de leurs œuvres (œuvres réalisées avant et pendant leur vie en communauté) au Musée de Charlevoix. Ceux-ci verront à compléter leur collection qui compte déjà plusieurs œuvres de la célèbre famille.

Pour en lire davantage sur cette famille, nous joignons quelques liens :

Histoire de la famille de Joseph Bouchard et Alda Tremblay

Fiches du site Le patrimoine immatériel religieux du Québec :

Les soeurs Bouchard, artistes antoniennes

Soeur Laure-Marie Bouchard, artiste antoniennes