Mère Sainte-Clémence

[<] Retour aux cofondatrices

Magna Larouche de Grande-Baie


6 janvier 1883- 27 avril 1960

Fille de Benjamin Gauthier dit Larouche et de Julie Tremblay, Magna est la deuxième d’une famille de onze enfants. À vingt ans, elle sollicite son admission au postulat des Petites Franciscaines de Marie, à Baie-St-Paul, Charlevoix.

À la suite d’une rencontre avec l’abbé Albert Gauthier, alors ecclésiastique au Séminaire, elle modifie son choix et entre chez les Soeurs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil.

Elle les quitte pour rejoindre les jeunes filles que l’abbé Elzéar DeLamarre orientait pour relayer cette Congrégation qui assurait alors les services ménagers du Séminaire.

Douée d’une nature riche, ardente, généreuse et entreprenante, elle doit, non sans contrainte mais à la suite du Christ, sacrifier ses goûts et ses désirs.

Elle raisonne avec force mais sans emportement. Dès le début de sa vie religieuse, elle contracte une maladie,
l’eczéma, qu’elle accepte dans la plus grande fidélité et avec beaucoup d’amour de Dieu.

Femme courageuse et donnée à l’Oeuvre des Séminaires, telle est l’image qu’elle nous laisse.


© 2009 Solution Globale Informatique