Actualits
     
  C'est en 1904 que l'Abbé Elzéar DeLamarre fonda notre communauté des Sœurs Antoniennes de Marie. Le 2 juillet, nous célébrons donc notre 115e anniversaire de fondation.
Pour en savoir plus : https://bit.ly/2Xju5kJ
 
     

L’École Apostolique devient l’ÉcolACTion



Les Antoniennes de Marie ont maintenu, tout en innovant, un haut standard d’éducation. La direction de l’école ne pouvant plus être assurée par une antonienne, notre discernement s’enclenche : devons-nous mettre fin à l’institution, ou devons-nous tout faire pour assurer la pérennité de l’œuvre?

C’est ainsi que la relève institutionnelle de l’école se fait en 2005, les Antoniennes de Marie passent le flambeau aux mains d’un conseil d’administration formé de parents, de membres de la communauté religieuse et d’employés. À partir de cette même année, l’école dispense l’éducation au préscolaire (maternelle), un service de garde bonifié et continue l’enseignement au primaire, de la première à la sixième année.

Malheureusement, il nous fallait admettre qu’en gardant l’école dans notre maison, nous gênions son développement et l’augmentation de ses revenus. Comment assurer l’autonomie et la pérennité de cette institution centenaire?

Avec générosité et compétence, les parents du CA et l’équipe école, ont trouvé le moyen d’implanter leur école, dans un nouveau lieu, avec un nouveau nom, « ÉcolACTion », selon leurs visions, leurs couleurs et leurs priorités. Depuis septembre 2018, ils sont annexés au Séminaire de Chicoutimi.

Voyez l'article à cet effet vous expliquant en détails toute la démarche menant à ce changement.


  Pour en savoir plus, vous pouvez consulter leur site web :
https://ecolaction.com/
Ainsi que leur page Facebook :
@ecoleaction

 

 

Lettre pastorale de Mgr René Guay

À l'occasion de la célébration du 140e anniversaire de fondation du diocèse de Chicoutimi qui s'est tenuele 3 décembre 2018 à la cathédrale, Mgr René Guay a présenté sa première lettre pastorale. Le titre est "Avec la force de l'Évangile, et l'audace missionnaire de saint François-Xavier".

Cliquez ici :  Lettre pastorale


 
 

                    FIN DES ASSOCIÉS À LA CONGRÉGRATION (1990-2018)

Considérant qu’aucune antonienne ne pouvait prendre le leadership, c’est en avril 2018, qu’après un discernement communautaire, constatant  le désengagement des associés pour des raisons familiales, de santé ou d’engagement dans leur milieu, nous en sommes venues à la décision de mettre fin aux Associés à la Congrégation des Sœurs Antoniennes de Marie.

Depuis près de 30 ans, les Antoniennes ont cheminé avec les associées(és), et nous sommes fières du beau travail accompli, les fruits du partage de notre mission et de notre spiritualité en Église. L’attachement et le lien maintenus en témoignent.

Au diocèse de Chicoutimi, il est possible de se joindre aux Assemblées Théophile, qui veut dire ami de Dieu, titre s’inspirant de l’évangile de Luc 1,3 : «J’ai décidé après m’être informé exactement de tout depuis le début, d’en écrire pour toi l’exposé suivi, excellent Théophile »  et des Actes de Apôtres : « J’ai donc fait mon premier livre, ô Théophile, sur tout ce que Jésus a fait et enseigné, depuis le début ». Cette initiative de l’Institut de Formation Théologique et Pastorale, proposée dans les paroisses, vise à susciter une dynamique de fréquentation communautaire des textes de la Parole de Dieu en favorisant la création de groupes de lecture communautaire de la Bible.

Espérant grandement que la décision prise, nous ouvre à une nouvelle façon de faire ÉGLISE ENSEMBLE. Celle de devenir de plus en plus disciples-missionnaires de Jésus sous la mouvance de l’Esprit Saint.

                                               ***************************


 
LA FÊTE JUBILAIRE 2018

Nous avons souligné avec nos sœurs ces années de vie consacrée, 50 ans, 60 ans et 70 ans, sous la conduite de l’Esprit Saint, à la suite du Christ-Prêtre. La fête jubilaire se déroula dans la joie et la simplicité le dimanche 20 mai 2018 par la célébration eucharistique à 14h.

Nos jubilaires cette année :

70 ans :  Sœur Huguette Laforest, Sœur Yvette Rivard
60 ans :  Sœur France Croussette, Sœur Denise Émond
50 ans :  Sœur Lily Tremblay

   « Vers tous ceux à qui je t’enverrai, tu iras» (Jr 1, 7). »
   
   

 

FÊTE DE LA LANGUE DE SAINT ANTOINE

Le 15 février dernier, c’est avec plaisir que  les Sœurs Antoniennes de Marie ont accueilli leurs chers amis de saint Antoine. C’est avec enthousiasme, que le Père France Salesse, ofm. Capucin, recteur de l’Ermitage et directeur de la revue Le Messager de St-Antoine a accepté notre demande de présider la célébration en l’honneur de la langue bénie de saint Antoine de Padoue avec la collaboration de notre aumônier, l’abbé Michel Fortin. 

 «Sa langue énonce la sagesse», Psaume 49, v. 4

Saint Antoine a consacré sa vie à commenter et à transmettre la Parole de Dieu. Les Antoniennes renouent avec les dévotions à saint Antoine, le patron de la congrégation, d’où ce lien avec cette fête.

Retenons «que, de son silence de Padoue, Antoine nous parle pour nous inviter à la prière et au bon usage de notre propre langue »

Puisqu’en juin, plusieurs ne peuvent plus se rendre au sanctuaire de Lac-Bouchette, cette fête se tenant en février, le Père Salesse, est donc en mesure d’apporter la relique  dont il a la garde.  Ainsi les sœurs ont pu la vénérer.
 
VISITE DU NONCE APOSTOLIQUE

Le dimanche 4 février 2018, c’est dans la joie et en toute simplicité que les Antoniennes ont accueilli à leur Maison Mère, le représentant du Pape François au Canada, le nonce apostolique, son éminence Mgr Luigi Bonazzi. Il était accompagné de Mgr René Guay, évêque du diocèse de Chicoutimi et de Mgr André Rivest, évêque émérite. Tous trois ont une grande estime pour la vie consacrée. Nous les assurons de la prière des antoniennes à leurs intentions.

Les sœurs Antoniennes comptaient quatre (4) membres de l’illustre famille de Joseph Bouchard et Alda Tremblay de Charlevoix : S. Laure-Marie Bouchard, S. Annette Bouchard, S. Édith Bouchard et S. Marie-Cécile Bouchard (de gauche à droite sur la photo). Les sœurs Bouchard bénéficiaient d’une reconnaissance bien avant d’entrer en communauté. Pendant leur vie antonienne, elles continueront d’exercer leurs talents de peintre et de sculptrice pendant leur temps de loisir. Elles sont maintenant décédées.

Cette famille d’artistes bien connus de Charlevoix a rayonné pendant plusieurs années sur le plan provincial et dans le monde entier. Ces gens du début du 20e siècle résidaient à Baie St-Paul. Ils auront 15 enfants, dont la plupart se sont illustrés en tant qu'artistes populaires. Les parents Bouchard étaient très habiles et créatifs, ils ont transmis ce don à leurs enfants.

En décembre dernier, les Sœurs Antoniennes de Marie ont légué plusieurs de leurs œuvres (œuvres réalisées avant et pendant leur vie en communauté) au Musée de Charlevoix. Ceux-ci verront à compléter leur collection qui compte déjà plusieurs œuvres de la célèbre famille.

Pour en lire davantage sur cette famille, nous joignons quelques liens :

- Histoire de la famille de Joseph Bouchard et Alda Tremblay

Fiches du site Le patrimoine immatériel religieux du Québec :

- Les soeurs Bouchard, artistes antoniennes

- Soeur Laure-Marie Bouchard, artiste antoniennes

 

  Cette année, nous soulignions les anniversaires invraisemblables de deux religieuses antoniennes et de la même famille : Sœur Marie-Alice Boily fêtait son 102e anniversaire et sa jeune sœur, Sœur Gertrude Boily qui fêtait son 100e anniversaire. Elles participent encore aux activités de la communauté et c’est un vrai bonheur de les avoir encore avec nous. Félicitations!
 

© 2009 Solution Globale Informatique