Soeur Gracia Villeneuve

 [<] Retour En souvenir


   "Mon âme est en moi comme un petit enfant contre sa mère"  (Ps 131)

Il est doux de mourir, nous dit un auteur spirituel, lorsque l'on a su nommer et reconnaître Celui qui nous ouvrira les bras à notre arrivée dans l'au-delà.  Ce que nous admirons en notre soeur Gracia VIlleneuve, c'est l'immense amour qui l'habitait et lui permettait de se laisser envahir par Celui qui était son univers.  Très pieuse, elle consacrait de longs moments à la prière et gardait son coeur ouvert et  à "l'Offrande et au Service",

Humble, patiente et douce, ces vertus nous révélaient la ferveur de son coeur.  Douée d'une grande sensibilité elle devinait tous les désirs de ses consoeurs.  Semer de la joie fut le secret de sa générosité !  On n'oubliera jamais les délicieux moments, où se présentant devant nous avec son plus beau sourire elle avait à offrir un plat de succulent sucre à la crème.  C'était une spécialité qui lui revenait tout bonnement, nul de peut compter le nombre de ces plaisirs procurés aux unes et aux autres.  Ce n'est pas par ses longs discours qu'elle faisait le bien, ses exemples en disaient davantage.  Ses interventions lors de roncontres communautaires étaient réfléchies, profitables et toujours pertinentes.

Sans doute, soeur Gracia s'est préparée sereinement au dernier rendez-vous avec son Bien-aimé, en union intime avec l'esprit qui la guidait en son coeur.  Elle s'est présentée devant son Père pour lui offrir un coeur pétri de bonté et prendre, comme à l'habitude, sa place auprès de Celui qu'elle a su nommer et reconnaître tout au long de sa vie.

Nous te remercions, chère compagne, pour les belles années où tu nous as donné: amitié, exemple de service et fidélité au bon vouloir de Dieu.  Repose maintenant dans la paix !

SS. Antoniennes de Marie
Le 16 mai 2011


© 2009 Solution Globale Informatique